24 avril 2011

Rallye de Wallonie 2011

Une énorme joie pour ma première arrivée du rallye de Wallonie. Un grand rêve de gosse qui vient de se réaliser…

Vendredi: La voiture est arrivée vers 10h30 à Jambes. Il fallait encore y apposer les derniers autocollants.
Passage au check point et puis contrôle technique.
A ma surprise, lors du contrôle technique, on me change de catégorie. Pour une raison pas tout à fait claire. Mais c’est le règlement…
Vers 18h00, nous rentrons la voiture au parc de départ. Nous quittons ce parc vers 20h30 pour la super spéciale sur l’esplanade de la citadelle.
Le stress nous envahit.

ESVendredi

ES1: Citadelle Show: Assez stressés, nous partons sans prendre de risques. On essaye de travailler les trajectoires.
8000 personnes qui vous regardent, ça met la pression...
Nous avons plus à perdre qu’à gagner sur cette spéciale.
On termine sans se faire peur en restant prudents dans toute la descente de la merveilleuse.
Le rallye va seulement commencer le lendemain.

Temps: 4.48 à 0.28 du scratch de classe (David Croes)

ES1

Samedi: Départ vers 9h30 pour la première boucle.

ESSamedi

ES2: Malonne: Ses 15kms. Les sous bois de la Navinne et des Marlères étaient encore assez humides et piégeux. Pour le premier gros freinage en bas de la Navinne, ce fut assez chaud.
On ne prend pas de risques, on essaye juste d’être propres et de trouver nos marques.
Malgré ces routes glissantes, nous faisons que 11 sec de plus que lors de notre meilleurs temps de 2010.

Temps: 10.11 à 0.38 du scratch de classe (Matthias Boon)

ES2

ES3: Bois-de-Villers: À la maison...
On part bien, on en veut plus. Toujours un peu de mal avec les gros freinages. On freine encore un peu trop tôt (mieux vaut trop tôt que trop tard…)
On commence à prendre de plus en plus d’appuis sur le train arrière.
Le dernier droite avant l’arrivée est un peu juste, mais ça passe.
On améliore de 8sec par rapport à 2010.

Temps: 6.06 à 0.29 du scratch de classe (Kévin Demaerschalk)

ES3

ES4: Crupet: La plus rapide. Cette spéciale est identique à 2010, mais juste en sens inverse.
Elle est très, très rapide.
On confirme les passages rapides dés le premier passage. On se fait vraiment plaisir avec la voiture.
On boucle les 12,5km en 6m36 (115km/h de moyenne). Pas mal pour une voiture qui plafonne à 160km/h.

Temps: 6.36 à 0.40 du scratch de classe (Kévin Demaerschalk)

ES4

ES5: Natoye: Neutral à cause de la violente sortie de Van den Dries qui arrache un poteau électrique.

Temps: 6.44 à 0.33 du scratch de classe (Matthias Boon)

Boucle 1: 34.25 à 5.13 du premier et à 2.29 du premier classe 6 qui est Kévin Demaerschalk

ES6: De retour à Malonne. Nous avons confirmation que les routes sont totalement sèches. On donne tout, c’est chez moi…
La voiture réagit à merveille, on peut attaquer sur chaque freinage - virage. Jamais de surprise. Les trajectoires sont bonnes.
Au final, 9m54, Descendre sous les 10min à Malonne, était l’un de mes objectifs du week-end. On la fait!

Temps: 9.54 à 0.45 du scratch de classe (Kévin Demaerschalk)

ES6

ES7: Pour le deuxième passage à Bois-de-Villers, nous améliorons nos freinages (plus tard). Nous restons vite dans tous les petits décomposés.
Au TRC, on fait 1sec de mieux que lors du premier passage du matin. Mais nous devons encore être plus précis dans les gros freinages.

Temps: 6.05 à 0.27 du scratch de classe (Kévin Demaerschalk)

ES7

ES8: Crupet et son vite. Il fallait que l’on soigne nos trajectoire dans le vite.
C’est ce que nous avons fait. Un petit freinage raté à l’épingle à Assesse. Juste pour nous dire, c’est bien, mais attention…
On améliore de 4sec, c’est plus facile avec des confirmations et de meilleurs trajectoire…

Temps: 6.32 à 0.35 du scratch de classe (Xavier Baugnet)

ES8

ES9: Natoye, le juge de paix.
Natoye ou l’on doit allier le rapide et la technique. C’est sur cette spéciale que l’on peut faire la différence. Ou tout simplement perdre beaucoup, si on n’est pas dans le rythme.
Après la neutralisation du premier passage, il fallait être dans le coup directement.
A 10sec avant le départ, on nous arrête (Stop départ). Une voiture d’un concurrent gênait le passage (mon pote Steve Poot quittait la route et le rallye beaucoup trop tôt). Après 15min d’attente et le refroidissement des pneus et des freins, on s’élance enfin.
Les premiers kilomètres trop prudents, mais avec une voiture froide, il vaut mieux ne pas prendre trop de risques.
Les notes sont bonnes, et on accélère l’allure durant la spéciale.
Le sentiment est très bon dans la voiture, cela fait du bien d’avoir confiance en sa monture… On en termine en 7m00. Ce temps me satisfait pour une première dans cette spéciale si particulière.

Temps: 7.00 à 0.50 du scratch de classe (Matthias Boon)

ES9

Boucle 2: 1:03.57 à 10.44 du premier et à 4.42 du premier classe 6 qui est Matthias Boon

ES10: Nous décidons de partir avec 4 pneus mixtes pour la dernière boucle, car le temps est fort changeant (Gros nuages noirs en direction des spéciales).
Sur la ligne de départ à Malonne, toujours pas de pluie. Mais nos pneus ne nous ont pas perturbés. On fait encore 1sec de mieux.
On est resté très réguliers et propres, ce qui nous permet de faire ce bon temps.

Temps: 9.53 à 0.39 du scratch de classe (Xavier Baugnet)

ES10

ES11: A 10min du départ, une bonne petite pluie vient bien détremper les routes.
On reste prudents les 2-3 premiers freinages, pour par la suite refaire confiance en nos pneus. Le choix des mixtes était vraiment le bon choix…
On perd 20sec par rapport au temps de la deuxième boucle. Mais sous la pluie, c’est une belle petite performance.

Temps: 6.28 à 0.42 du scratch de classe (Matthias Boon)

ES11

ES12: Après une liaison de 7kms, Il n’avait pas du tout plu sur Crupet.
Avec un ou deux endroits humides par la rosée du soir, rien de trop piègeux.
On fait encore une fois le même temps que le matin. Ce qui permet de garder toujours une belle place au général.

Temps: 6.38 à 0.29 du scratch de classe (Hugo Arellano)

ES12

ES13: La dernière de la journée du samedi. Et maintenant, il fait noir.
On est mieux que lors du premier passage, mais la pluie a rendu humide surtout les 2-3 premiers kilomètres.
Pour le reste de la spéciale, on est bien. Plus vite que lors du premier passage malgré la nuit.
On termine la spéciale avec seulement 5sec de plus que lors de notre passage de jour sur route sèche.
On est toujours en course, et ce fut déjà une belle performance.

Temps: 7.05 à 0.43 du scratch de classe (Kris Princen)

ES13

On rentre la voiture au parc de nuit vers 23h00. Elle n’a pas une griffe. Et elle tourne toujours à merveille.
Un bon repos bien mérité avant une journée de dimanche assez difficile. Car ce sont pour moi les spéciales les moins connues.
Mais surtout des courtes spéciales. Ce qui signifie que ce sont chaque fois des sprints. Il n’y a pas de temps de "chauffe".

Boucle 3: 1:34.02 à 16.25 du premier et à 6.46 du premier classe 6 qui est Matthias Boon

Dimanche: Départ vers 11H15 pour cette 3e journée de course.

ES14: Naninne: Annulée pour des problèmes de sécurité…

ES15: Loyers: Une spéciale très courte et rapide. On a du mal à rentrer dedans. Comme si nous avions "trop dormi la nuit.
Avec de trop nombreuses hésitations, nous ne pouvons pas faire mieux. Il faut se reprendre pour la suivante.

Temps: 3.26 à 0.22 du scratch de classe (Manu Canal-Roblès)

ES15

ES16: Wartet: La show.
Nous en voulons plus, et cela ce reflète dans les passages dans la show. Mais une fois sorti de cette show, nous reperdons le rythme. Ce qui nous fait perdre encore quelques précieuses secondes.

Temps: 6.14 à 0.33 du scratch de classe (Manu Canal-Roblès)

ES16

ES17: Vedrin: La nouvelle.
C’est la première fois pour tous les concurrents, que nous allons emprunter cette spéciale.
Et cela nous a mieux inspiré. Nous avons retrouvé le bon rythme. Notre temps est là, on est seulement à 13sec du scratch de classe.

Temps: 3.44 à 0.13 du scratch de classe (Xavier Baugnet)

ES17

Boucle 4: 1:47.27 à 19.00 du premier et à 7.46 du premier classe 6 qui est Matthias Boon

ES18: Naninne et sa terre.
L’année dernière, nous sommes passé 2 fois dans Naninne, et deux fois crevé. Pour éviter la crevaison dans le premier secteur terre, nous restons très calme. Mais il fallait récupérer les secondes perdues, et un peu trop optimiste dans le freinage du parc à containers, la voiture ce dérobe pour terminer dans le champ juste en face.
On perd 20sec dans l’aventure, mais nous aurions pu tout perdre pour notre seule erreur du week-end…

Temps: 5.47 à 0.53 du scratch de classe (Matthias Boon)

ES18

ES19: Nous devons gommer notre petite sortie. Mais la confiance n’était plus de mise lors des premiers kilomètres.
Une fois dans le village de Loyers, cette confiance nous revenait. Mais cela ne nous a pas permis d’améliorer notre temps.
La confiance est un facteur très important en rallye…

Temps: 3.28 à 0.27 du scratch de classe (David Croes)

ES19

ES20: Pour le dernier passage dans Wartet, le stress envahit la voiture, plus que deux spéciales, et le Wallonie est fini. On est proche du but…
Nous restons calmes, mais l’allure n’est pas assez élevée. La fatigue se fait ressentir de plus en plus…
On fait quand même 2sec de mieux.

Temps: 6.12 à 0.32 du scratch de classe (Manu Canal-Roblès)

ES20

ES21: La dernière.
Pour ne pas avoir de regret à notre position finale. Nous décidons d’attaquer, malgré que ce soit la dernière.
On améliore d’1sec.
Mais le principal, c’est que nous terminions ce Wallonie. Et de plus sans une griffe…

Temps: 3.43 à 0.13 du scratch de classe (David Croes)

ES21

Boucle 5: 2:06.37 à 22.50 du premier et à 9.09 du premier classe 6 qui est Xavier Baugnet

On termine 47e général à 22.50 du premier qui est Pieter Tsjoen sur Citroën C4 WRC en classe 1.

On termine 13e de classe 6 à 9.09 du premier qui est Xavier Baugnet sur Citroën C2R2 Max.

ESFin

Le podium final a également eu une saveur particulière.
Premièrement le monde présent sous le chapiteau, et les cris de félicitations de nombreux supporters.
Mais la chose qui m’a touché le plus, c’est la venue de ma petite Isaline dans la voiture sur le Podium. Ce fut pour moi le plus beau des cadeaux. Ses yeux et son sourire m’ont fortement ému.
Merci à tous…

Il y a beaucoup de points positifs, on termine à une très belle 47ème place générale. Et nous avons été très constants, avec juste une petite perte de régime le dimanche matin. Ce qui est de très bon augure pour le reste de la saison.
Maintenant, il faut garder la confiance. La prochaine course, le Sezoens Rally au mois de mai, doit être une confirmation.

Un grand merci à Philippe, Eric et Marc pour ce fabuleux week-end.
A William pour sa déco (www.atrait.be).
A tous les sponsors, sans qui le Wallonie 2011 n’aurait pas existé pour nous.

Au frérot pour son montage photos-vidéos (www.therallyeman.be.cx).
La famille au complet fut présente également. C’est quelque chose de très important pour nous. On les en remercie tous...
Et à tous les autres pour leurs encouragements...

A tous, rendez-vous le 21 mai prochain pour le Sezoens Rally à Bocholt.

Encore un grand merci!!!

1  41  Xavier Baugnet/Johan Jalet - Citroën C2R2 Max - 1:57.28
2  46  Kris Princen/Kévin Pallen - Renault Twingo R2 - 1:58.16|+0.48
3  95  Manu Canal-Roblès/Bernard de Preter - Ford Fiesta R2 - 1:58.50|+1.22
4  94  Hugo Arellano/Nick Huberty -
Ford Fiesta R2 - 1:59.12|+1.44
5  60  Bernard Servais/Michaël Louette -
Ford Fiesta R2 - 2:00.01|+2.33
6  90  David Croes/Emmanuel Debois - Citroen C2R2 Max - 2:00.30|+3.02
7  93  Corne Damen/Ronald Wassink -
Ford Fiesta R2 - 2:00.34|+3.06
8  44  Ronny Foxius/Jennifer Thielen - Citroën C2R2 Max - 2:01.41|+4.13
9  83  Guillaume Dilley/Tony Lefebvre -
Citroën C2R2 Max - 2:04.32|+7.04
10  59  Geoffrey vander Schelden/Peter Lemahieu -
Ford Fiesta R2 - 2:04.40|+7.12
11  99  Quentin Collignon/Damien van Steenbrugge -
Citroën C2R2 - 2:05.06|+7.38
12  58  Bob Kellen/Nathalie Hoffman -
Ford Fiesta R2/2:05.39|+8.11
13  103  Eric Haccourt/François Boussifet -
Citroën C2R2 - 2:06.37|+9.09
14  88  Jos Ghyssel/Claude Debue -
Ford Fiesta R2/2:11.11|+13.43
15  84  Christophe Ledent/Dominique Verdière - Citroën C2R2 Max - 2:13.13|+15.45
16  87  Arnaud Dedouaire/Anthony Grégoire - Ford Fiesta R2 - 2:14.10|+16.42
17  106  Ludovic Compère/Vincent Voos -
Citroën Saxo VTS - 2:21.33|+24.04
18  92  Jean-Louis Boesmans/Ludovic Gérard -
Citroën C2R2 - 2:29.56|+32.27
19  100  Patrick Hagelstein/Damien Duvivier -
Ford Fiesta R2 - 2:36.06|+32.27

Posté par HRRacing à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rallye de Wallonie 2011

Nouveau commentaire