07 avril 2012

TAC Rally 2012

Le TAC, dans l’objectif d’un championnat!!!

Pour une première expérience sur les routes très glissantes de la région de Tielt, nous avons été très surpris par la beauté du parcours proposé.
Du vite, du technique… Mais surtout cet asphalte qui n’a presque aucune adhérence.

Les reconnaissances se passent parfaitement bien. Nous sommes très précis dans les notes.
Une bonne nuit de repos, et c’est parti pour un rallye qui s’annonce très difficile, surtout avec les conditions climatiques difficiles prévues.

Pour l’ES1, on part très prudemment, vu que les routes sont encore plus glissantes que la veille avec la pluie tombée la nuit.
C’est très difficile de transmettre la puissance au sol. Vu qu’a chaque accélération, on patinait énormément.
Le but premier de cette spéciale était surtout de ne pas faire d’erreur. C’est ce que nous avons fait. Malgré quelques freinages plus que limite.
Nous n’avons jamais bloqué les roues au freinage aussi souvent que dans cette spéciale.

Nous devons prendre un peu plus de risque dans les spéciales suivantes. Les routes sont entrain de sécher.
Dans l’ES2, un demi tout droit dans un quitté trop optimiste, mais le rythme augmente… C’est de très bon augure pour le reste de la journée.
L’ES3 toujours dedans. Mais les routes sèchent vraiment, les freinages sont encore un peu trop tôt.
L’ES4 est neutralisé.

De retour à l’assistance, nous constatons que le support de l’alternateur est cassé.
Pour le remplacer, il faut démonter pas mal de choses sur la voiture. Et prendre le risque de repartir comme cela, ce n’est pas possible.
Une fois le travail de Eric et Marc fini, nous allons pointer… Dans les temps… On a de la chance d’avoir une telle équipe avec nous.

En prenant de plus en plus d’assurance dans la deuxième boucle, nous réalisons d’excellents chronos. Avec même notre premier temps scratch de classe dans l’ES6.

La troisième boucle, on augmente encore le rythme. Mais nous devons prendre beaucoup de risques pour suivre les C2R2 Max. Mais nous n’en sommes pas loin. Ce qui nous encourage pour la suite.

Pour la quatrième boucle, on repart en slick à l’avant.
Pour l’ES13, on améliore encore de 1sec.
Mais pour le reste de la boucle, la température extérieure était trop fraiche, et nous n’arrivons plus à mettre les pneus à température.
Nous perdons un peu de temps, mais c’est pour tout le monde pareil.

ESSamedi

ES1: Schuiferskapelle:

Temps: 10.53 à 0.20 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES1

ES2: Ondank:

Temps: 7.04 à 0.12 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES2

ES3: Poelberg:

Temps: 5.40 à 0.12 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES3

ES4: Oosthoek: Neutralisée

Temps: 5.57 à 0.00 du scratch de classe

Boucle 1: 29.44 à 4.48 du premier et à 0.54 du premier classe 6 qui est Guillaume Dilley

ES5: Schuiferskapelle:

Temps: 10.23 à 0.22 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES5

ES6: Ondank:

Temps: 6.43 scratch de classe (-7 sur Guillaume Dilley)

ES6

ES7: Poelberg:

Temps: 5.25 à 0.01 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES7

ES8: Oosthoek:

Temps: 6.12 à 0.07 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES8

Boucle 2: 58.28 à 8.59 du premier et à 1.11 du premier classe 6 qui est Guillaume Dilley

ES9: Schuiferskapelle:

Temps: 9.59 à 0.10 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES9

ES10: Ondank:

Temps: 6.35 à 0.04 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES10

ES11: Poelberg:

Temps: 5.20 à 0.07 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES11

ES12: Oosthoek:

Temps: 6.06 à 0.05 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES12

Boucle 3: 1:26.27 à 13.20 du premier et à 1.34 du premier classe 6 qui est Guillaume Dilley

ES13: Schuiferskapelle:

Temps: 9.59 à 0.01 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES13

ES14: Ondank:

Temps: 6.42 à 0.04 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES14

ES15: Poelberg:

Temps: 5.29 à 0.08 du scratch de classe (Guillaume Dilley)

ES15

ES16: Oosthoek:

Temps: 6.27 à 0.18 du scratch de classe (Polle Geusens)

ES16

Boucle 4: 1:55.04 à 18.14 du premier et à 1.53 du premier classe 6 qui est Guillaume Dilley

On termine 36e général à 18.14 du premier qui est Pieter Tsjoen sur Citroën C4 WRC en classe 1.

On termine 3e de classe 6 à 1.53 du premier qui est Guillaume Dilley sur Citroën C2R2 Max.

ESFin

On termine à une très belle 36e place au général et 3e de classe. Derrière les 2 C2R2 Max, mais surtout devant les Ford Fiesta R2. Nous ne pouvons que nous montrer satisfaits…
Cela démontre aussi notre constance et notre application.
L’expérience acquise lors de ce bon week-end du côté de Tielt ne peut que nous être bénéfique pour le reste de la saison.

Un grand merci à Philippe, Eric et Marc. La voiture a été "nickel".
A Fabrice, pour sont excellent travail tout au long du week-end.
A tous les sponsors.
A papa qui a connu un rallye très difficile avec cette pluie, puis le froid. Surtout de nous avoir vu sur tous les secteurs chronos… Merci papa.
Car la présence et les encouragements de tous sont très importants pour nous.
Merci aussi à tous les autres, pour leurs encouragements...

A tous, rendez-vous les 27,28 et 29 avril, pour NOTRE rallye de Wallonie. J’espère que ce rallye nous offrira une très belle place finale… On sera chez nous...

Encore un grand merci !!!

Eric

1  58  Guillaume Dilley/Geoffrey Brion - Citroën C2R2 Max - 1:53.11
2  59  Polle Geusens/Sil Geusens - Citroën C2R2 Max - 1:53.49|+0.38
3  77  Eric Haccourt/Fabrice Henry -Citroën C2R2 - 1:55.04|+1.53
4  73  Stef Depuydt/Johnny Fonteyne - Ford Fiesta R2 - 1:57.36|+4.25
5  81  Christophe Pittellioen/Heikki Lysy - Ford Fiesta R2 - 1:58.13|+5.02
-  72  Jamie Brown/Craig Burgess - Ford Fiesta R2 - ABANDON
-  89  P-A Hazebroucq/Emilie Hazebroucq - Citroën Saxo  VTS - ABANDON

Embarquée

Posté par HRRacing à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur TAC Rally 2012

Nouveau commentaire