28 mars 2010

Rallye des Ardennes 2010

Pour nous, le rallye des Ardennes a commencé déjà le vendredi avec le lettrage de la voiture, mais aussi et surtout les 4 kilomètres de test.
Les premiers changements de vitesse avec cette boite séquentielle, que je découvrais, furent vraiment impressionnants.
Beaucoup d'hésitations, mais déjà une grande impatience...

Samedi: Vers 9h00 du matin, nous arrivons à Dinant pour le contrôle administratif et la remise du road-book.
5 spéciales au programme avec 2 spéciales pratiquement identiques qu’en 2009. Ce qui va écourter nos reconnaissances.
Un magnifique parcours nous est offert, comme à chaque fois aux Ardennes...
Vers 14h00, reconnaissances terminées. On se dirige alors vers notre monture pour y apposer nos numéros et les derniers lettrages.
C'est vers 16h00 que nous passons au contrôle technique et comme à chaque fois avec FLORACING, cela ce passe sans aucun problème...
Par la suite, nous repartons pour un dernier passage sur toutes les spéciales pour la confirmation de nos notes.
Un peu avant 19h00, nous quittons Dinant pour un repos bien mérité et surtout bien nécessaire.

ES00_Samedi

Dimanche: Nous arrivons à Dinant à 8h30, la voiture devais rentrer au parc fermé à 9h07 précises. Le boulot de Valérie commençait déjà…
Passage sur le podium à 10h05 et direction Foy-Notre-Dame pour une spéciale aussi courte que rapide.

ES01_Dimanche

ES1: Après le départ, nous avions une ligne droite de 500m avec un T gauche. Arrivé au freinage pour ce T, je freine vraiment beaucoup trop tôt car je ne savais pas encore comment cette C2R2 se comportait en freinage.
On a difficile de sortir de la corde et nous partons dans un léger travers dans le petit droite qui suit.
Ce furent les 500-600 premiers mètres les plus difficiles depuis Hannut 2009.
On termine la spéciale très stressés avec en prime un très mauvais temps.

Temps: 4.19 à 0.40 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES1

ES2: La spéciale de Dréhance commençait 4 km plus loin que 2009 mais le reste de la spéciale restait identique.
La première partie est rapide et large. Mais nous ne pouvons pas tenir la voiture en haute vitesse, car elle tirait à gauche.
On essaie toujours de prendre en main cette fabuleuse voiture, et en fin de spéciale, nous rattrapons le concurrent parti une minute devant moi.
Après la spéciale, nous avons une assistance qui nous a permit de rectifier ce tirage à gauche en ouvrant légèrement le train avant.

Temps: 9.18 à 1.00 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES2

ES3: Cette spéciale a été neutralisée.

Temps: 7.56 à 1.04 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES4: Chevetogne, idem 2009.
Nous continuons notre apprentissage en essayant toujours de comprendre le comportement de cette C2R2.
En passant la ligne d'arrivée, notre temps est de 5 secondes inférieur à notre meilleur temps de 2009. Ce fut un encouragement pour nous.

Temps: 9.53 à 0.49 du scratch de classe (Didier Bosseloir & Yohan Burlet)

ES4

ES5: Leignon est une spéciale très rapide. Elle ne nous convient pas trop mal, mais nous avons toujours des problèmes de confiance en la voiture.
A part un freinage limite, rien d'autre à signaler.

Temps: 6.51 à 0.49 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES5

Boucle 1: 38.17 à 4.12 du premier 1-2-3 et à 3.51 du premier 3-9 qui est Nicolas Damsin

ES6: De retour à Foy-Notre-Dame pour le deuxième passage. Mais il sera fort différent que le premier, car la pluie a fait son apparition.
Ce fut de nouveau un apprentissage. Freiner avec cette boite séquentielle, est fort différent du même freinage mais avec boite normale.
On se fait moins peur que lors du premier passage mais les temps ne sont pas encore au niveau espéré.

Temps: 4.26 à 0.38 du scratch de classe (Yohan Burlet)

ES6

ES7: Le ressenti de la voiture est meilleur. Nous pouvons nous faire de plus en plus plaisir.
Quelques jolis passages.
Mais nos freinages sont encore trop tôt, même sous la pluie.

Temps: 9.39 à 0.53 du scratch de classe (Nicolas Damsin & Yohan Burlet)

ES7

ES8: Houyet, pour notre premier passage et notre première traversée de gué...
Cette spéciale est technique et avec ce manque de confiance en la voiture, nous n'osons pas encore pousser à fond dans le vite.
Pour le reste, pas de soucis.

Temps: 7.54 à 1.17 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES8

ES9: Chevetogne glisse même quand il fait sec mais alors sous la pluie, c'est terrible.
Nous partons bien, nous sommes assez rapides, mais 2 kilomètres après le quitter show, nous nous faisons une énorme frayeur ce qui nous refroidit pour une centaine de mètres.
On reprend confiance peu à peu, peut-être un peu trop, car nous faisons un tête à queue et nous calons. Cela nous fait perdre plus de 20sec.

Temps: 10.29 à 1.32 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES9

ES10: Nous ne prenons pas de risques. Car sur cette spéciale rapide, la moindre erreur serait fatale.

Temps: 7.09 à 0.58 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES10

Boucle 2: 1:17.54 à 9.54 du premier 1-2-3 et à 9.04 du premier 3-9 qui est Nicolas Damsin

ES11: Dernier passage dans Foy-Notre-Dame. Nous commençons à être bien avec la voiture.
Nous faisons le même temps sous la pluie que lors de notre premier passage sur le sec.

Temps: 4.20 à 0.34 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES11

ES12: Comme lors du deuxième passage. Freinage trop tôt.
Mais les passages plus techniques nous donnent de meilleurs sentiments. On fait malgré tout, 2 secondes de plus que lors du passage précédent.

Temps: 9.41 à 1.03 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES12

ES13: Houyet est une très belle spéciale et fort difficile avec ses nombreux changements de rythme.
L'heure d'attente avant le départ nous fait perdre notre concentration.
Pas moyen de retrouver le bon rythme durant la spéciale. On fait 5 secondes de plus que lors de notre premier et seul précédent passage.

Temps: 7.59 à 0.58 du scratch de classe (Christophe Doeran)

ES13

ES14: Neutralisé pour cause d'un terrible accident. (#5 Thierry Dupuis a perdu le contrôle de sa Subaru Impreza en fin de spéciale et a percuté la voiture qui faisait le Flying Finish)

Temps: 10.11 à 1.00 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES15: Comme la spéciale précédente fut neutralisée, tous les concurrents se dirigent vers la dernière spéciale.
Beaucoup de retard et comme nous n'avions pas mis la rampe de phares, nous partons dans un noir total.
Ce fut très dangereux avec une visibilité quasi nulle...
On se débrouille pas trop mal. Mais le plus important c'était d'être à l'arrivé et de repasser sur le podium à Dinant.
Un gros soulagement nous envahit une fois la ligne d’arrivée franchie.

Temps: 7.46 à 1.08 du scratch de classe (Nicolas Damsin)

ES15

Boucle 3: 1:57.51 à 15.03 du premier 1-2-3 et à 13.39 du premier 3-9 qui est Nicolas Damsin

On termine 46e de classe 1-2-3 à 15.03 du premier qui est Philippe Castremanne sur Suzuki Swift en 3-8.

On termine 12e de classe 3-9 à 13.39 du premier qui est Nicolas Damsin sur Citroën C2R2.

ES16_Fin

Nous terminons à une 46ième place au général et 12ième de classe.
Nous espérions faire mieux, mais l'apprentissage de cette voiture fut plus long que prévu.
Nous sommes malgré tout assez contents de nous.
Les kilomètres parcourus avant le Wallonie ne peuvent que nous être bénéfiques.

Encore un grand merci à Didier et son équipe pour ce fabuleux week-end.
Sans oublier nos sponsors, car sans eux il n’y aurais pas de rallye.
A Alain, pour son excellent matériel placé dans la voiture afin de pouvoir vous faire partager les images.
A Gilles, pour son lettrage.
Au frérot pour son montage photos-vidéos, et a tous les autres pour leurs encouragements...

Nous vous donnons à tous, rendez-vous dans 3 semaines à ce rallye de Wallonie qui nous tient tant à cœur, mais nous savons déjà que sera un tout autre rallye...

Merci à tous

1 - 62 - Nicolas DAMSIN - Philippe WEIBEL - Citroën C2R2 - 1:44.12
2 - 44 - Christophe DOERAN - Benjamin WIETKIN - Citroën Saxo - 1:47.00 - 2.48
3 - 114 - Didier BOSSELOIR - Stéphane CREFFIER - Opel Corsa - 1:47.30 - 3.18
4 - 106 - Yohan BURLET - Valentin BURLET - Opel Corsa A - 1:47.37 - 3.25
5 - 46 - Eddy MARIQUE - Emanuelle LESIRE - Opel Corsa A - 1:48.47 - 4.35
6 - 105 - Michaël HOURLAY - Jean-François DUBOIS - Peugeot 206 - 1:49.48 - 5.36
7 - 116 - Mike VAN DICK - Caroline NADRIN - Citroën Saxo - 1:50.05 - 5.53
8 - 108 - Jean-François BOUCHE - Benoit MEUNIER - Opel Corsa A - 1:50.46 - 6.34
9 - 119 - Nicolas BLEROT - Coralie HENKINET - Peugeot 205 GTi - 1:55.05 - 10.53
10 - 122 - Benoit LEONARD - Johan FLERES - Citroën C2 - 1:55.18 - 11.06
11 - 117 - Christophe FRANCOIS - Vincent GOBERT - Peugeot 207 RC - 1:55.52 - 11.40
12 - 113 - ERIC HACCOURT - VALÉRIE RIGAUX - CITROËN C2R2 - 1:57.51 - 13.39
13 - 125 - Christophe BIRIS - Kévin WAUTHIER - Honda Civic - 2:01.48 - 17.36
14 - 112 - Didier JAMINET - Rémy JAMINET - Peugeot 206 - 2:03.33 - 19.21
15 - 115 - Philippe HUMBLET - Philippe HUMBLET - Toyota Corolla - 2:03.47 - 19.35
16 - 104 - Laurent CULOT - Emilien BUFFET - Peugeot 206 X3 - 2:33.03 - 48.51

Embarquée

Posté par HRRacing à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Rallye des Ardennes 2010

    Ca décoiffe !

    Salut Eric, Salut Valérie,
    J'ai pris le temps de regarder la video jusqu'au bout cette fois. Jolie tête à queue !!
    Mais franchement,vous roulez super bien.
    Perso, j'aimerai bien un jour être à vos cotés pour vibrer (avoir les fesses qui chatouille, ca dit être bien )).
    Avec toutes les félicitations et encouragements.
    Vos amis bretons, à tribord toute !
    Phil, Isa et Estébann

    Posté par Phil, 17 avril 2010 à 21:42 | | Répondre
Nouveau commentaire